Pendant longtemps, et encore un peu au fond de moi, j’ai été amoureuse de l’amour. J’aime les sensations que peux me créer ce sentiment. Le coeur qui bat, les yeux qui pétillent, une capacité à tout surmonter, l’envie de faire des projets, le contact de la chaleur humaine, le besoin de partager avec quelqu’un. Pour moi l’amour c’est la passion, c’est se le dire, se le montrer, c’est vivre à fond. Je me suis toujours dis que les règles en amour c’était nul. J’avais juste envie de foncer, de me laisser porter par ce sentiment et de faire toutes ces choses folles que mon coeur me dictait.

aaa c’est beau vous me direz ? Mais quand on est amoureuse de l’amour, on se prend beaucoup de claques aussi ! On espère beaucoup, on reconstruit ses espoirs à chaque rencontre, on donne aussi tellement de nous. Car on ne veut pas simplement recevoir de l’amour, on en a aussi beaucoup à donner. J’adore surprendre mon amoureux, lui organiser des moments uniques, nous créer des souvenirs.

Et puis on m’a alors dit d’arrêter d’être si exigeante. Que l’amour c’était pas toujours la passion. C’était aussi juste être bien. Que le prince charmant n’allait pas débarquer à ma porte sur son cheval blanc. Qu’il fallait que je revois mes idéaux. Que tout le monde ne pensait pas comme ça et que ça ne voulait pas dire qu’on ne s’aimait pas. Bref, je vous avoue que quand je vois certaines de mes amies qui vivent des histoires incroyables, cela n’est pas facile d’arrêter d’y croire. Mais parfois il arrive d’aimer des gens qui ne sont pas comme nous. Qui n’ont pas la même perception de l’amour. Que faut il faire alors ? Essayer de prendre sur soi, de changer de point de vue et d’apprendre l’amour autrement ? Ou bien, peut être se prendre à nouveau une claque et ne pas abandonner ses rêves et ses aspirations, en espérant que peut être le grand amour existe.

Je vous avoue qu’avec les désillusions amoureuses que j’ai vécu, il est parfois difficile de prendre cette décision. Aujourd’hui je pense avoir un peu changé et j’essaie de penser différemment. Doit on forcément être aimé autant qu’on aime ? Suis je prête à renoncer à moins de gestes et de preuves pour un homme bien auquel je tiens vraiment ? L’amour s’est pas toujours facile. Pour tout le monde il n’est pas comme Caroline Receveur et Hugo Philippe ! Les choses ne sont pas toujours si simples et évidentes. Les choix ne sont plus aussi limpides et tranchés maintenant que le temps avance. Est ce exagéré de vouloir qu’on vous surprenne ? Qu’on vous emmène au resto ou en week-end ? Qu’il vous offre des fleurs ? Ou vous susurre des mots doux ? Je ne sais pas. Je tâtonne. Il y a cependant, avec l’âge de raison et le temps, cette sérénité, ce sentiment apaisé, de confiance que j’adore. Et ça c’est quand même une vraie valeur.

Ce qui est sur c’est que chaque histoire, chaque personne est différente. On doit s’apprivoiser, trouver notre façon de s’aimer. Et sachez qu’il n’y a pas d’échec mais que des instants qui nous forgent, nous montrent ce que l’on veut vraiment, ce dont on est capable d’accepter pour soi et pour la personne qu’on aime. Même si pour certain l’amour est une évidence, il reste malgré tout un ensemble de concessions et de partage. J’aime à imaginer qu’on est chacun au bout d’une poutre et que nous devons avancer ensemble, en dosant, en s’écoutant, en s’accordant pour rejoindre le milieu sans basculer (L)

Et toi raconte moi quelle amoureuse es tu ?

Written by

Aurore Bird

Bonjour et bienvenue sur mon blog ! Moi c'est Aurore, j'ai 25 ans et j'ai décidé de partager avec vous mes petits coups de coeur vestimentaire, mes lieux favoris et mes aventures du quotidien ! Viens me suivre dans ma routine vintage !