Coucou mes puces. J’avais envie de vous écrire un petit billet humeur car pour celles qui me suivent au quotidien sur Instagram vous avez peut être remarqué que j’avais des hauts et des bas dans mon moral. Alors voilà, je suis un petit peu perdue sur mes envies, mes objectifs, mon avenir…

Pleine de doutes, je fais des choses un peu insensées et même mon entourage se demande ce qu’il me passe par la tête ! C’est une bonne question !

15106236

Après quelques remarques je me suis dis, fais je ma crise de la trentaine en avance ? Alors je me suis lancée dans la lecture de pleins de sites traitant du sujet « faire sa crise de la trentaine avant l’heure » et autant vous rassurer de suite on est de nombreuses barjos ! J’ai alors découvert que cela avait un nom « quaterlife crisis » ou « la crise du quart de vie » , voyons voir le diagnostic qui n’est pas joli joli :

1- Un sentiment d’échec : A 30 ans on doit avoir une bonne situation, un job de rêve et des enfants. Quelle pression ! J’ai certainement ce sentiment en ce moment. J’ai l’impression de ne pas avoir encore accompli ce que je souhaitais, mettre trompé de voie, même ne plus savoir ce que je veux vraiment.

15106250

2- Insécurité dans les relations amoureuses : On peut se sentir stressé et incertain dans notre couple. Cette passe a clairement atteint mon couple et c’est ce qui rend tout ça encore plus difficile car on se concentre sur nous mais aussi sur autrui. On veut penser à soi sans blesser les autres mais on se rend compte qu’on a quand même besoin et envie d’attention et d’amour. Bref c’est clairement le bordel !

3- Les regrets : On en a tous plus ou moins mais c’est vrai qu’en ce moment je regrette de ne pas mettre lancé dans certains projets plus tôt comme la danse, ou bien tous ces rêves de voyages que je n’ai pas pris le temps d’essayer de réaliser.

cd268de0-c5dc-0132-4596-0ebc4eccb42f

4 – L’argent : Apparemment à la trentaine on dépense plus que ce qu’on a. Bon moi malheureusement c’est arrivé bien avant la trentaine. Disons que quand on a pas le moral on a encore plus l’achat compulsif et ça c’est vraiment mal… très mal.

5 – Vous envisagez chaque semaine de partir au bout du monde : oui ça c’est vrai lol. Je me dis tous les jours que je pourrais partir avec mon sac à dos du jour au lendemain pour explorer le monde et fuir le quotidien. Mais la fuite n’est surement pas la solution !

15106246

Heureusement des chercheurs anglais se sont penchés sur des cas comme les nôtres et ont trouvé un schéma qui est sensé résoudre notre problème ! 

1 – Impasse (tcheck)

Un engagement objectif dans la vie adulte est subjectivement ressenti comme un état de fait que la personne subit. La situation ne répond pas à ses véritables attentes mais il semble impossible d’y échapper. La personne se plie aux exigences des autres, joue son rôle d’adulte et n’ose pas exprimer son désaccord ou son mal-être.

lol2

2 – Rupture et Retrait (je suis en plein dedans)

La personne rompt avec un ou plusieurs engagements (affectif, professionnel, social). Cette rupture s’accompagne de sentiments de culpabilité, d’anxiété, de tristesse. La fierté d’avoir osé s’affirmer peut alterner avec la honte d’avoir déçu les autres. Quand un partenaire ou un employeur a pris l’initiative de la rupture, la fin de l’engagement sera d’abord vécu comme une atteinte à l’identité.

Un deuxième temps de cette même phase est le retrait: la personne s’isole pour réfléchir à ses engagements futurs et évite provisoirement de renouer d’autres liens. (Ce retrait, qui fait partie d’un processus de détachement, peut également précéder la rupture.)

27A39DD600000578-3041904-_No_you_should_go_out_I_m_perfectly_fine_with_drowning_my_sorrow-a-17_1429201841680

3 – Exploration

Libérée du ou des engagement(s), la personne acquiert également la liberté d’explorer de nouvelles opportunités et de redéfinir ses relations aux autres. D’une identité statique et imposée elle évolue vers une identité dynamique qu’elle peut ajuster aux situations dans lesquelles elle désire s’inscrire. Un appétit un peu excessif (changements fréquents de partenaire ou de travail) marquera cette phase chez une personne qui a subi une rupture et qui cherche à se réaffirmer.2546-563a2dfe2f7f0

4 – Reconstruction

Plus cohérente dans ses attentes, plus décidée à réaliser des objectifs désormais personnels et clairs, la personne s’engage avec lucidité dans de nouvelle relations. Celles-ci ne pourront plus être simplement instrumentales mais devront avoir un sens et correspondre à ses valeurs.

Voilà alors ce qui m’attend lol. Je suis un peu coincée dans la phase 2 qui semble finalement la plus dur à surmonter !! Vais je y arriver ? Je l’espère bien car Ouaou c’est sacrément complexe tout ça ah ah. En tout cas grâce à mon petit blog j’arrive à bousculer ce quotidien, penser à pleins de projets et vivre de merveilleuses aventures.

téléchargement

Ah et en cherchant je suis tombée sur ce bouquin génial que je vais surement me commander. Les illustrations sortent de ce livre. Un must have pour les filles comme nous 🙂

Et vous les filles vivez vous ou avez vous vécu cette quaterlife crisis ? 😀

Rédigé par

Aurore Bird

Bonjour et bienvenue sur mon blog ! Moi c'est Aurore, j'ai 25 ans et j'ai décidé de partager avec vous mes petits coups de coeur vestimentaire, mes lieux favoris et mes aventures du quotidien ! Viens me suivre dans ma routine vintage !